Mes impressions sur le télétravail

Blog de Florent Viel
, at 06 March 2015

Celà fait maintenant 9 mois que je suis en télétravail et je peux tout de suite dire que j’apprécie ça.

“ Pursuit of Happiness ”

Tout d’abord, qu’est-ce qui m’a amené à faire du télétravail ? Le désir d’avoir plus d’autonomie, mais aussi de pouvoir voir mon fils toute la journée et m’occuper de lui la journée autant que ma femme.

J’ai d’abord commencé le fonctionnement en tant que freelance, puis ensuite en CDI pour Xotelia. J’ai d’abord commencé en tant que freelance car ça m’a permis d’organiser mon emploi du temps comme je le voulais, tout en gardant des moments de disponible pour mon client. J’avais besoin de cette souplesse pour passer mon permis de conduire, ainsi que d’autres obligations. Étant en freelance je pouvais travailler tous les jours de la semaine. J’essayais quand même de garder du temps libre à consacrer à ma famille. Cette expérience de freelance n’a duré que 4 mois, à la suite desquels j’ai été embauché en CDI chez mon client.

J’ai perdu la souplesse d’organisation de mon emploi de temps car les jours et les horaires de travail sont fixes. Mais je n’ai pas perdu les avantages du télétravail. À savoir :

Il faut savoir qu’il y à quand même quelques inconvénients :

Il existe beaucoup d’outils, surtout dans le développement informatique, qui permettent de contourner ces inconvénients. Tout d’abord mettre en place un chat pour que l’équipe reste soudée et puisse discuter toutes la journée, nous utilisons HipChat. Mettre en place un système de ticket comme Redmine et surtout un gestionnaire de version décentralisé comme GitHub. Enfin bref, presque tout ce qui est fait en interne dans l’entreprise, peut être mis sur une plateforme en ligne. Vous trouverez une liste des outils pratique en télétravail ici.

The Graal

D’une manière générale, ce mode de fonctionnement me va plutôt bien. Certes il impose une certaine rigueur pour ne pas finir sur Twitter, Hacker News ou Reddit toutes les 5 minutes. Mais avec de la concentration, et surtout, un métier passionnant, ce n’est pas vraiment un problème. Celà dit, ce n’est pas fait pour tout le monde non plus. Le seul problème que je peux noter pour ce mode de travail c’est de voir rarement l’équipe. Mais ce problème est en partie résolu par le fait que je descende régulièrement sur Lyon dans les bureaux de la société pour quelques jours. Ça permet de renforcer l’équipe, pour moi de voir des gens et d’une manière générale que personne ne soit oublié. Je peux citer un excellent article sur le sujet mais aussi un excellent bouquin.

J’arrive globalement à rester concentré 6 heures dans la journée, je peux me prendre une petite pause quand bon me semble pour boire un café, ou simplement me dégourdir les jambes. Le midi je mange chez moi. Ce qui me permet d’économiser par mois un abonnement aux transports en communs, des pleins d’essence et des dépenses inutiles pour m’acheter un sandwich ou me payer un resto à l’extérieur.

Pour conclure, ce mode de travail me correspond parfaitement et s’il le fallait je pourrai intégrer d’autres personnes en télétravail au sein de l’équipe Xotelia. Dans un futur plus ou moins proche je serai peut être de nouveau amené à travailler dans des bureaux, mais ce n’est pas au programme pour l’instant. Pour ceux que ça intéresse, il existe un site d’offres d’emploi uniquement consacré au télétravail We Work Remotely.

Happy remote work!

Si vous trouvez une typo, n'hésitez pas à forker et éditer cet article. Merci beaucoup !

Licence Creative Commons
“Mes impressions sur le télétravail” de Florent Viel est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.


Je suis Développeur, passionné de nouvelles technologies. Je travaille acutellement pour Xotelia, un gestionnaire de canaux de vente en SaaS.

comments powered by Disqus