Retours Startup Weekend Lyon

Blog de Florent Viel
, at 26 January 2012

Salut à tous !

Certes il est un peu tard pour faire un compte-rendu du startup week-end de lyon du 7-8-9 octobre 2011, mais je tiens quand même à partager certains points de ce week-end qui fût très intéressant et très enrichissant.

Tout d’abord l’événement comment le vendredi soir à partir de 19h pour un petit pitch des organisateurs sur le déroulement du week-end et des retours de personnes ayant participé à la précédente édition. Petit point sympa durant ce pitch, sur la projection du vidéo on voyait défilé les derniers tweets postés comportant le hashtag #swlyon avec des effets de transition plutôt sympa. Deuxième étape du soir, le pitch par projet. Le but est symple, chaque personne qui a une idée passe sur scène et la présente en une minute top chrono en essayant d’intéresser le plus de monde possible pour qu’elle soit retenue par les organisateurs et pouvoir trouver des partenaires pour travailler sur le projet.

Nous étions environ 36 à pitcher, pour 13 projets à retenir au maximum. C’est la que commence la troisième étape. Munis de 3 “billets” nous permettant “d’investir” dans les idées qui nous ont plus durant les pitchs, il faut alors savoir attiré les investisseurs pour que son projet soit retenu et la c’est litéralement la guerre. Toutes les techniques sont bonnes pour récolter le plus de billets possible. Si on a déjà une équipe c’est assez facile, les membres de l’équipe investissent sur la personne qui a pitcher et les chances d’être sélectionné sont déjà plus élevées.

Cette bataille a duré a peu près une demi heure. Après ça, chaque personne qui a pitché ramène dans une enveloppe le total de billet qu’elle a récolté et les organisateurs procèdent ensuite a un vote en interne. Après l’annonce des 13 projets retenus, c’est l’heure de former les équipes. Soit durant la phase de sélection on a trouvé une idée intéressante, soit on continue de chercher et de se renseigner sur les projets qui ont été retenus.

Une fois les équipes formées on peut commencer à travailler sur le projet, sachant qu’à la fin du week-end, il faut présenter son projet devant des investisseurs et des professionnels. Mon idée de départ n’ayant pas été sélectionnée, j’ai rejoint le projet Citizens. L’idée de base c’est les sites institutionnels des villes sont moches, n’ont aucune ergonimie et souvent il manque des informations. Et donc la volonté c’est de fournir un portail standardisé pour les villes leur permettant de mettre en ligne du contenu facilement par rubriques tout en agrégeant différents flux comme twitter, yelp ou foursquare basé sur la géolocalisation.

Dans l’équipe qui s’est formée nous sommes étions donc 2 développeurs, 2 étudiants en marketing et un étudiant en dernière année de master en management, initiateur du projet. Commence donc le travail autour du projet, essayer de mettre à plat les idées, trouver un business model, etc. La soirée du vendredi se termine à 22h, direction la maison pour une courte nuit de repos avant re rattaquer le samedi matin à 8h.

Donc debout 6h tapante pour prendre le bus, arrivé trop tôt à Perrache, vient de temps de faire quelques provisions pour le week-end. Même si les repas sont compris dans l’inscription, le café, et autres besoins pour 48 sans dormir sont à la charge des participants. Donc j’arrive à Charpennes et là, pas moyen de trouver une épicerie ouverte à 6h30 du matin… Enfin après 10 minutes à tourner en rond je tombe sur un Casino ouvert. Miracle :) Donc 2kg de café et de quoi grignoter, direction l’INSA pour reprendre le projet. Je ne vais pas décrire le déroulement du week-end à partir d’ici mais plutôt les annecdotes vécues.

Point intéressant, plusieurs entrepreneurs sont là pour faire le tour des projets et répondre aux différentes questions et problèmatiques des participants. C’est vraiment sympa car quand tu viens de passer 2h sur une problèmatique en ne trouvant aucune solution, un point de vue extérieur avec de l’expérience dans la création d’entreprise fait gagner beaucoup de temps. Mais ça pose un autre problème, quand plusieurs entrepreneurs viennent répondre à la même problématique successivement, on récolte plusieurs points de vue différents dont certains contradictoires. Enfin c’est le risque mais au moins ça donne matière à réfléchir.

La journée se déroule en musique, les organisateurs ont créé une playlist spotify ouverte ou chaque participant peut y ajouter ses morceaux. Ca motive et ça permet de resté éveillé. Arrive 20h, ça fait maintenant 12h qu’on planche sur le projet et que les cerveaux fument de tous les côtés, il est temps de faire une petite pause. Direction le bar pour relâcher la pression et penser à autre chose une heure ou 2. Retour vers minuit à l’INSA pour reprendre le projet et commencer la partie intéressante, le développement ! Quelques heures pour mettre en place un mini portail fonctionnel pour la ville de Lyon, greffer différents flux de données, mettre en place l’édition de contenu, …

Durant ce week-end se livrait une petite bataille sur twitter avec l’édition de Nantes la semaine passée. A savoir le nombre de tweets comportant le hashtag #swlyon ou #swna Merci à Camille Roux pour son comparateur HashtagBattle. Tout au long des deux jours le score de Lyon n’a pas beaucoup augmenté, par contre le soir des présentations, étant donné qu’il y avait un mur des tweets, le score s’est envolé.

La nuit fût longue, malgré le café, j’ai quand même dormi 2h sur des chaises entre 4 et 6h du matin. Le dimanche fût assez dur étant donné que le projet n’avait pas beaucoup avancé mais qu’il fallait quand même montré qualque chose. On a donc décidé de se focaliser sur le concept plutôt que d’essayer de faire une démo fonctionnelle. En bossant un maximum la présentation, en fournissant différents slides de l’interface du site et un business model qui tient la route.

Arrive 18h, l’heure de rendre les présentations, de faire les essais sur le projecteur et de manger un bout avant de présenter. Durant les présentation on peut voir les commentaires en direct sur le mur de tweet et ça clash sévère sur la moindre petite erreur. A commencer par Julie, la mascotte de la première équipe qui a présenté son projet. Qui a été reprise par les projets suivants, mais en la torturant et en faisant des jeux de mots plus ou moins douteux à son sujet. Enfin après 54 heures sans dormir ou presuqe, c’est compréhensible. Donc chaque équipe dispose de 20 minutes pour présenter et ensuite 10 minutes de questions. A la fin des présentations, tout le monde est bien fatigué et à envie de rentrer chez lui, mais il reste la délibération du jury pour choisir les 3 meilleurs projets. Jury composé de business angels, d’investisseurs, d’entrepreneurs et d’organisateurs de l’événement. Il est presque 21h quand les résultats sont annoncés. Le meilleur projet repartait avec de l’argent pour des formations, un article pour le lancement de son projet dans 2 magazines du groupe Lagardère et des livres sur l’entreprenariat.

Quoiqu’il en soit, tous les participants repartaient avec une Poke the Box de Seth Godin et un passe pour le salon Innorobo, salon sur la robotique qui se déroulera prochainement sur Lyon.

Bref ce week end fût intense, beaucoup de rencontres, beaucoup de données à engrange. Le monde de l’entreprenariat est vraiment génial, et le simple fait de partir d’une idée pour en arrivé à une startup en 54 heures est génial. Il m’aura fallu a peu près une semaine pour revenir à un rythme de vie a peu près normal, mais toujours des projets en tête que je compte mener à bien maintenant que je vais avoir un peu plus de temps pour moi.

Sur ce, bonne après midi ;)

Si vous trouvez une typo, n'hésitez pas à forker et éditer cet article. Merci beaucoup !

Licence Creative Commons
“Retours Startup Weekend Lyon” de Florent Viel est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 4.0 International.


Je suis Développeur, passionné de nouvelles technologies. Je travaille acutellement pour Xotelia, un gestionnaire de canaux de vente en SaaS.

comments powered by Disqus